Vent nouveau chez les « pros » du petit éolien

L’Association Française des Professionnels du Petit Eolien (AFPPE), qui regroupe les principaux acteurs de la filière, s’est dotée d’un nouveau conseil d’administration et d’un nouveau président, lors d’une assemblée générale qui s’est tenue début avril à Paris, en marge du Salon des Energies Renouvelables.
Jean-Marc Noël, expert incontesté du petit éolien en France, est le nouveau président de l’AFPPE. Succédant à Olivier Krug, il porte désormais les espoirs de toute une filière nationale, depuis les fabricants jusqu’aux artisans, en passant par les bureaux d’étude.
L’AFPPE souhaite favoriser un développement qualitatif du petit éolien, par la promotion des bonnes pratiques au niveau de ses adhérents professionnels, mais aussi par l’amélioration des règles actuelles. L’AFPPE est donc force de proposition, auprès des services de l’Etat, pour définir des conditions d’implantation garantissant à la fois le respect de l’environnement, du cadre de vie et l’efficacité des aérogénérateurs.
Quelques points forts sont d’ores et déjà avancés par l’AFPPE
  • sortie du petit éolien des procédures lourdes destinées au grand éolien (Zone de Développement Eolien, installations classées), incompatibles avec de petites machines qui sont nécessairement implantées à proximité des lieux de vie,
  • mise en œuvre d’un tarif d’achat spécifique du kWh, pour orienter les aides publiques sur les investissements vraiment productifs,
  • relèvement du seuil des 12 mètres en deçà duquel il n’est pas nécessaire d’obtenir un permis de construire, pour avoir des machines productives.
Contacts presse AFPPE  contact@afppe.org